France

Effectuez une recherche détaillée parmi tous nos grands vins de France en stock :

Utilisez les filtres situés à droite de cet écran.

Il y a 700 vins.

France 

Sous-catégories

  • RHONE NORD

    cote rotie, saint joseph, cornas, condrieu, crozes hermitage, hermitage, saint peray

    Grands crus et vins du Rhône Nord


    Tous les grands crus et vins du Rhône Nord rouges proviennent d'un cépage unique, la syrah: (qui donne des vins de garde colorés et structurés, au nez de violette, d'épices (poivre) et de cuir). Les Appellations en rouge du Rhône Nord sont Côtes du RhôneCrozes HermitageSaint JosephCote RotieHermitage et Cornas.

    Pour l'élaboration des vins blancs, le viognier est très présent dans le nord (et exclusivement à Condrieu). Mais la marsanne et la roussanne le complètent dans la plupart des appellations (HermitageSaint JosephCrozes HermitageSaint PerayCôtes du Rhône).

    Les Grands crus et vins du Rhône Nord du nord au sud :

    - L'AOP Côte-Rôtie

    L'AOP Côte-Rôtie compte environ 230 hectares sur la rive droite du Rhône, autour d'Ampuis. Elle ne produit que des vins rouges. Les pentes extrêmement abruptes (souvent orientées au sud, d'où leur côté rôti !) et la culture en terrasse interdisent toute mécanisation et favorisent la qualité des vins de Cote Rotie, appellation phare qui produit de superbes grands crus et vins du Rhône Nord.

    L'appellation Côte-Rôtie est composée de deux terroirs : la Côte Brune, au nord, est composée de micaschistes riches en fer. La Côte Blonde, au sud, est composée de gneiss et de sables argileux (les arzels). L'appellation autorise l'utilisation du cépage blanc viognier à hauteur de 20% en complément de la syrah. La Blonde est considérée comme plus fine et délicate, tandis que la Brune est plus structurée, bâtie pour la garde. Deux terroirs complémentaires, souvent assemblés mais parfois isolés volontairement en sélections parcellaires hors normes.



    - L'AOP Condrieu

    L’AOP Condrieu s'étend sur environ 130 hectares autour du village de Condrieu. Considéré comme un des plus grands vins du monde lorsqu'il est élaboré par les meilleurs vignerons, le Condrieu est un vin exclusivement blanc réalisé à partir de l'unique cépage viognier, un cépage très opulent et aromatique (fruits exotiques, abricot) qui sait garder une fraîcheur exceptionnelle s'il est "bien élevé". Il peut ainsi être dégusté peu après sa mise en bouteilles, même si les tout meilleurs (issus du Coteau de Vernon) se bonifient quand même après quelques années.



    - L'AOP Saint Joseph

    L’AOP Saint-Joseph est plus étendue (1 200 hectares) et donc plus disparate. Elle longe le Rhône sur 50 km entre autour de Mauves, et produit 90% de vins rouges (à base de syrah) et 10% de vins blancs (à base de roussanne et de marsanne). Les sols sont composés de granit, de schistes et de gneiss. L'appellation Saint Joseph rouge permet une alternative moins onéreuse aux Cote Rotie lorsqu'elle est issue des meilleurs terroirs et vinifiée par les meilleurs vignerons. Les Saint Joseph blancs sont revenus en force grâce aux grandes figures locales (Perret, Gaillard, Villard, Cuilleron), qui ont montré qu'avec du talent et des moyens, on pouvait réaliser de grands blancs à Saint Joseph. Mais tous les vins portant cette appellation, en rouge comme en blanc, ne sont pas d'un niveau homogène. La sélection est indispensable.



    - L'AOP Crozes-Hermitage

    L’AOP Crozes-Hermitage est encore plus étendue que sa "grande soeur" Saint Joseph: 1 400 hectares situés sur la rive gauche du Rhône autour de Tain l'Hermitage. Les vignes (syrah pour les rouges, marsanne et roussanne pour les blancs) sont plantées sur des sols très divers: la majorité étant des cailloutis roulés et de l'argile rouge en plaine, mais on trouve aussi des coteaux composés de lœss ou de sable. Les vins sont de qualité hértérogène. Autrefois plutôt légers et simples, certains Crozes Hermitage sont devenus de très grands crus et vins de garde du Rhône Nord sous l'impulsion de quelques vignerons comme Alain Graillot ou Laurent Combier.



    - L'AOP Hermitage

    L’AOP Hermitage ne compte que 136 hectares plantés sur la colline du même nom: Hermitage. Les 75% de vins rouges produits à partir de syrah peuvent comporter (à hauteur de 15% maximum, comme en Côte Rôtie avec le viognier) des cépages utilisés habituellement pour le blanc (la marsanne et la roussanne). Les terroirs sont très divers et chaque parcelle bien spécifique porte un nom bien connu des passionnés de cette appellation de prestige : Greffieux, Méal, Bessards, Rocoules, etc. De très grands vins de garde, dont la finesse permet pourtant de les découvrir, selon les millésimes, dans leur jeunesse.



    - L'AOP Cornas

    Les 110 hectares de l'AOP Cornas, situés près de Valence, sont les plus sudistes des  grands crus rouges du Rhône septentrional, donc les plus exposés en fortes températures (Cornas en celte = terre brûlée). Appellation issue à 100% de syrah, autrefois réputée rustique et ultra puissante, nécessitant des années de garde pour s'adoucir, Cornas est aujourd'hui le témoin d'un renouveau qui joue plus sur la finesse et le bio, valeurs bien incarnées par Matthieu Barret, un symbole de la nouvelle génération installée à Cornas. Ce dernier rend d'ailleurs hommage au sol si typique des coteaux de Cornas: le gore (du granit décomposé donnant naissance à des sables argileux), nom qu'il a donné à sa cuvée d'exception.



    - L'AOP Saint Péray

    La plus petite AOP du Rhône Nord, Saint Péray, ne produit sur ses 75 hectares que des vins blancs, toujours à base de marsanne et roussanne. Un tiers de la production de Saint Péray  est composé de vins effervescents depuis le début du XIXème siècle. Le calcaire et le granit des sols permettent d'élaborer de très beaux et riches vins blancs secs.

    Enfin, le vignoble du Rhône septentrional comporte plus de 4 500 hectares, le long du fleuve de Vienne à Valence.
    Les sols sont composés de granite et de schistes, et le relief est très pentu sur les appellations les plus illustres, d'où une culture de la vigne en terrasses. Des vignes souvent très bien orientées vers le sud, qui bénéficient d'un climat tempéré parfaitement adapté à l'élaboration de grands vins.

    Consultez notre sélection de Grands Crus et Vins du Rhône Nord.

  • RHONE SUD

    Chateauneuf du pape, ventoux, gigondas, les meilleurs vins du Rhône

    Grands Crus et Vins de la Vallée du Rhône Sud

    Pour Rhône Sud, on dit aussi "méridional", par opposition au Rhône Nord dit "septentrionnal". Cette séparation est surtout une histoire de terroirs, de cépages... donc d'appellations.

    Vins rouges du Rhône Sud :

     Au sud (Côtes du Rhône villages, Rasteau, Ventoux, Gigondas, Châteauneuf-du-Pape... entre autres), c'est la trilogie Grenache/Syrah/Mourvèdre (GSM, disent les américains) qui domine les assemblages.

    Vins blancs du Rhône Sud :

    Dans le sud, le viognier est aussi présent mais en moins forte proportion, et il laisse plus de place aux grenacheblanc, Marsanne, roussanne, clairette...

    Focus sur Châteauneuf-du-Pape :

    L'appellation phare du Rhône Sud. Elle s'étend sur plus de 3100 hectares autour du village de Chateauneuf du pape, dont le château en ruines était la résidence de villégiature des papes à partir de Jean XXII (début XIVème).


    13 cépages sont autorisés pour réaliser du vin portant l'AOP Chateauneuf du Pape (dont moins de 10% sont des blancs), plus pour des raisons historiques: Au moment de la définition de l'appellation en 1933 (la première de France!), des cépages ancestraux étaient présents sur des parcelles complantées avec des cépages "multiples". Il n'était bien sûr pas question d'interdire les muscardin, picardan, ou terret noir puisque leur présence était juste anecdotique. En revanche c'est devenu un "signe distinctif" aujourd'hui, puisque ces vignes sont souvent très anciennes et participent au mythe de Chateauneuf du pape. Il faut cependant préciser que l'essentiel des chateauneuf du Pape rouges est réalisé avec les quelques cépages ultra-majoritaires que sont le grenache, la syrah et le mouvèdre.

    Schématiquement, Trois types de sols se sont constitués en plusieurs millions d'années, et permettent de produire des vins très typiques lorsqu'ils proviennent de sélections parcellaires, ou très complexes lorsqu'ils sont issus d'assemblages de plusieurs terroirs. Chateauneuf est un formidable terrain de jeu pour les eonologues-conseils de la région ! Le socle est calcaire (parfait pour les vins blancs !), au dessus les sables ont sédimenté. Ils sont très présents au nord où les vins sont plutôt légers, fins et épicés en comparaison des vins plus structurés et "classiques" du sud de l'appelation, où est majoritaire le troisième type de sols, les galets roulés (quartzite et silice) sur argile rouge.

    L'appellation qui monte : Ventoux !

    Auparavant "Côtes du Ventoux", l'Appellation est devenue "Ventoux" en 2007.  On raconte que ces Côtes du Ventoux n'ont pas été intégrées aux "Côtes du Rhône" suite à un malencontreux accident de la circulation qui aurait retardé le signataire des vignerons du Ventoux le jour J dans les années 70!
    Cette région assez étendue (presque 6000 hectares de vignes !) produisait historiquement de petits vins sans grand intérêt pour les amateurs pointus. Aujourd'hui c'est une autre histoire: quelques terroirs hors du commun ont permis à certains domaines de sortir de l'anonymat et, à force de travail et d'investissements, de faire connaître leurs vins en faisant oublier la connotation "simple" de leur appellation. La famille Chaudière fait figure de pionnier sur ce créneau ultra-qualitatif avec son Château Pesquié, dont les nombreuses cuvées de rouges et de blancs sont réputées dans le monde entier.

    Consultez notre sélection de Grands Crus et Vins de la Vallée du Rhône Sud.

  • AUTRES

    Nos sélections de la Provence, de l'Alsace, et du Jura sont moins fournies que les autres, mais vous y trouverez de très grands vignerons. La qualité avant la quantité !

  • LANGUEDOC

    Grands Crus et Vins du Languedoc


    Les Grands Crus et Vins du Languedoc ont une histoire récente, contrairement aux régions réputées mondialement depuis des siècles comme la Bourgogne ou le Bordelais, en Languedoc, les plus grands domaines (en terme de qualité bien sûr) n'existaient pas il y a 40 ans. Certains excellents vignerons n'étaient même pas nés ! Or les vignes sont parfois centenaires, les terroirs sont unanimement reconnus comme variés et superbes. Surtout, le début de reconnaissance des experts durant les deux dernières décennies a donné aux meilleurs vignerons les moyens matériels pour bien gérer leurs vignes et élaborer de grands vins. Bref, une région pleine d'avenir où les très bonnes affaires existent encore. Les grands crus et vins du Languedoc sont souvent issus en majorité des cépages les plus répandus: en rouge, les carignan, grenache, mourvèdre et syrah, et en blanc les marsanne, roussanne, maccabeu, grenache blanc, viognier, clairette... ainsi qu'une multitude d'autres cépages locaux et autant d'assemblages potentiels dont l'expression et la qualité dépendront plus du talent du vigneron que de l'appellation « officielle » inscrite sur l'étiquette.

    Fidèles à notre philosophie, nous avons sélectionné les vignerons qui figurent parmi les meilleurs de chaque appellation des Grands Crus et Vins du Languedoc:

    Languedoc Pic Saint-Loup:

    Cette appellation à la nouvelle dénomination (auparavant c'était "coteaux du Languedoc - Pic Saint-Loup") présente une multitude d'atouts majeurs pour réaliser de grands vins: terroir, climat, cépages... et vignerons d'exception: toutes les conditions sont réunies pour l'élaboration de vins exceptionnels. Le Clos Marie est en tête dans sa recherche de la perfection, l'Ermitage du Pic saint Loup suit de près... mais beaucoup d'autres domaines (le Mas de l'Oncle notamment) participent à la montée en flèche de cette appellation située au nord-est de Montpellier, autour du Pic du même nom.
    Les sols y sont très divers mais le calcaire est très présent sous différentes formes (tendre, dur, éboulis...). La proximité des Cévennes confère au climat méditerranéen du Pic Saint-Loup une typicité plus continentale: De fortes amplitudes thermiques (pendant l'été) permettent donnent aux baies une finesse et une fraîcheur inégalables. C'est aussi le secteur du Languedoc où il pleut le plus (avec les Terrasses du Larzac), et au bon moment. Une aubaine pendant les fortes estivales ! Enfin les vents (tramontane et mistral) sèchent les vignes et évitent tous les désagréments (maladies, moisissures) dus à l'humitité de la nuit ou de l'air marin. L'agriculture biologique est donc plus aisée à mettre en place qu'ailleurs.

    Terrasses du Larzac:

    A l'ouest du Pic Saint-Loup, de l'autre côté de l'Hérault, l'AOP est née en juin 2014 (auparavant c'était un des nombreux "Coteaux du Languedoc"). Cette appellation présente les mêmes atouts que le Pic Saint-Loup grâce à l'altitude: Cette fameuse amplitude de températures qui permet aux raisins de mûrir doucement pour garder la toute la fraîcheur indispensable aux grands vins. Les sols sont ici multiples: argilo-calcaire, ruffes, galets, etc. Nous avons sélectionné pour l'instant le Domaine de Montcalmès de Frédéric Pourtalié, mais d'autres domaines vont suivre tant le lieu se prête au talent !

    Faugères :

    Au nord de Béziers, l'AOP regroupe 7 vilages et un terroir très homogène de chistes (jaunes, gris, ocres, orangés) et plus en sous-sol des schistes bleus. Sous ce climat typiquement méditerranéen, ils retiennent l'eau et la chaleur pour la restituer quand il fait plus frais, la nuit. Faugères est une des rares AOP du Languedoc, qui dès 1996, s'est emparée de la lutte raisonnée comme cheval de bataille. Nous avons sélectionné Jean-Michel Alquier pour sa parfaite connaissance du terroir et son expérience de plusieurs dizaines d'années. Ce qui se fait de mieux à Faugères.

    Saint-Chinian:

    Tout proche de Faugères, Saint-Chinian est composé schématiquement de schistes au nord (pour des vins souples et fruités), et de calcaires au sud, pour des vins plus corsés, plus amples et aptes à une longue garde. C'est sur ce dernier terroir que nous avons choisi le Mas Champart, selon nous ce qui se fait de mieux sous ces latitudes. Un très grand représentant des Grands Crus et Vins du Languedoc. 

    D'autres terroirs spécifiques (mais sans AOC particulièrement illustre) ont bénéficié du talent ou du flair de grands vignerons, qui n'ont pas attendu de dénomination particulière pour tirer le meilleur de vignes parfois ancestrales ou judicieusement plantées: Ainsi le Mas Daumas Gassac à Aniane, ou Roc d'Anglade et Puech Noble à Langlade, ou encore Peyre Rose à Saint-Pargoire, ou le Domaine Cottebrune à Cabrerolles.

     

    La richesse et la diversité des Grands Crus et Vins du Languedoc est ainsi réunie ci-dessous, avec l'excellence comme point commun.

    Consultez notre sélection de Grands Crus et Vins du Languedoc. 

  • ROUSSILLON

    Grands Crus et Vins du Roussillon


    Les Grands Crus et Vins du Roussillon, souvent amalgamés à ceux du Languedoc, ont réalisé de magnifiques progrès sous l'impulsion de grands vignerons comme Gérard Gauby. Une géologie hyper complexe pour des vins très variés, comme le montre cette carte dont la légende serait trop complexe à détailler !

    Grands Vins du Roussillon

    Les appellations du Roussillon


    Cet amphithéâtre est dominé par des reliefs compliqués à traverser et de ce fait bien séparé des terroirs avoisinants. Les sols, issus de multiples bouleversements pendant l'ère tertiaire et du quaternaire, sont autant de strates géologiques enchevêtrées, qui donnent leur richesse et leur diversité aux grands crus et vins du Roussillon. Cette diversité a donné naissance à de nombreuses Appellations d'Origine Contrôlées (par soucis de standardisation européenne, on dit maintenant "Protégées"), que nous décrivons ci-dessous. Mais les grand(e)s vigneron(ne)s que nous avons sélectionnés ne revendiquent pas nécessairement ces appellations, car - et c'est en partie ce qui explique pourquoi leurs vins sont au dessus du lot - ils sont tous attachés à leur liberté de création, à partir des cépages qui conviennent le mieux à leurs propres terroirs si spécifiques. Renommée aidant, ils n'ont d'ailleurs pas besoin d'une AOP pour que les consommateurs s'arrachent leurs vins. Ce qui ne les empêche pas d'être les meilleurs ambassadeurs qualitatifs de "leur" Roussillon dans le monde !

     

    Le Nord ouest est composé de calcaires très purs (falaises qui dominent Maury) et de marnes de schistes noires du crétacé (qui imposent aux racines de plonger en sous-sol pour se nourrir). C'est le fief de l'Appellation d'Origine Protégée Côtes du Roussillon Villages Tautavel. C'est dans cet environnement, à Vingrau, qu'Hervé Bizeul a installé son Clos des fées, dont les vignes sont situées sur plusieurs appellations qu'il ne revendique pas toujours.
    Ces mêmes marnes schisteuses, et schistes noirs, abritent l'AOP Maury sec aux alentours du village du même nom.
    Une spécificité unique dans la région, les granits et gneiss situés en sous-sol de Lesquerde, en Catalogne du nord, sont à l'origine de l'appellation Côtes du Roussillon Villages Lesquerde.

    D'autres spécificités géologiques ont donné naissance aux diverses appellations Côtes du Roussillon Villages Caramany (gneiss précambriens reconnaissables à la couleur rouge des sols) ou Côtes du Roussillon Villages Latour-de-France (schistes gris-bruns).
    C'est non loin de Latour-de-France, à Montner, que s'est installée Marjorie Gallet avec son Roc des Anges. Plus à l'est en suivant la rivière Agly, le village de Calce qui à lui seul concentre deux des plus grands vignerons du Roussillon: Gérard Gauby, le pionnier, et Olivier Pithon un jeune vigneron talentueux attiré par le potentiel de ce terroir. Ensuite c'est Rivesaltes (sur une grande plaine d'alluvions caillouteuses). Plus au sud, les fameux galets roulés du quaternaire (les mêmes qu'à Châteauneuf-du-Pape) mêlés aux argiles jaunes et rouge composent l'AOP Côtes du Roussillon les Aspres.
     

    Drapeau RoussillonPour finir, à plusieurs dizaines de kilomètres vers l'extrême sud-est (le "coin" de la France !), c'est à Collioure et Banyuls que les Pyrénées plongent dans la mer Méditerrannée. Le sol est composé de shistes bruns quasiment sableux, avec la roche mère à moins d'un mètre de profondeur: La vigne, comme souvent en atmosphère très chaude, doit plonger ses racines très profond pour y puiser l'humidité de sa survie. Elle est parfois plantée sur des pentes parfois vertigineuses, où la lutte contre l'érosion passe par la culture en terrasses. C'est là que les frères Parcé veillent sur le Domaine de la Rectorie familial, et que Pierre Gaillard a choisi de se diversifier en reprenant le Domaine Madeloc (sans doute une proximité de sols avec son fief de la Côte-Rôtie).

    Consultez notre sélection de Grands Crus et Vins du Roussillon.

  • LOIRE

    Grands crus et vins de Loire



    Carte des vignobles de la Vallée de la Loire


    La vallée de la Loire bénéficie d’un climat tempéré. Proches du littoral, les région de Nantes et d’Anjou jouissent d’un climat océanique. Plus loin, dans les terres, le climat se modifie, et devient continental du Saumurois à la Touraine, le relief des collines freinant les flux océaniques.

    Les  microclimats créés par les affluents de la Loire favorisent la culture de la vigne,  et participent  à la grande variété de vins. Cette régulation est essentielle pour obtenir des vins moelleux et liquoreux.  Les altitudes, les orientations diverses des coteaux, et la bise du nord-est sont également des facteurs qui influent sur la diversité des Grands Crus et Vins de Loire


    L’Appellation d'Origine Protégée se résume de façon simpliste par la conjonction de trois critères: territoire, cépage(s) et savoir-faire.  Cette association apporte aux vins des particularités singulières, impossibles à retrouver sur un autre lieu. Pour retrouver ces spécificités  dans ses vins, le vigneron se doit de servir son terroir.  Par conséquent,  son observation et son analyse des terroirs  est essentielle.

     

    Muscadet de Sèvres et Maine 

    3 sortes de sols composent la région de Nantes : les sableux, les sols nés de roches acides en minéraux potassiques et les sols originaires de roches  basiques riches en minéraux ferro-magnésiens.

    Anjou :

    On retrouve dans la plupart des sous-sols d'Anjou des schistes ardoisiers, gréseux et carbonifères ainsi que des filons éruptifs de spilites, rhyolites et phtanites.

    Touraine :

    Le sous-sol est composé de craie tuffeau du Bassin Parisien avec des sols argilo-calcaires ou d'argiles à silex; les terrasses des bords de Loire et de Vienne sont constituées de sables et de graviers. Les bords du Cher sont quant à eux souvent constitués de sols d'argiles à silex.

    On trouve des grands crus et vins de Loire (avec l'envie d'écrire grands crus de Loire !) dans chacune de ces régions, car c'est avant tout le savoir-faire des grands vignerons de Loire, ainsi que leur expérience du terroir, qui permet aux plus talentueux, sélectionnés par Vignerons d'Exception, d'élaborer les grandes cuvées qui comptent parmi les meilleurs vins de Loire.

    Cépages blancs:

    Le Chenin est originaire du Val de Loire, nommé "plant d'Anjou" autour du Xème siècle. Rabelais l'a rendu populaire en tant que "chenin" six siècles plus tard. Il exprime idéalement la richesse des terroirs : tardif, il s'est adapté aux différents microclimats de l'Anjou et de la Touraine. En résulte une très large palette de vins. Récolté en début de vendanges, il permet d'élaborer des vins blancs secs racés ou des vins de base pour pétillants. En fin de vendanges, après le développement du botrytis cinerea ou un passerillage (dessèchement des raisins en plein air), il donne naissance aux demi-secs, mœlleux et liquoreux dont l'aptitude à la garde est exceptionnelle. Le Chenin fait des merveilles à Montlouis-sur-Loire, à Vouvray, mais aussi à Saumur.

    Le Sauvignon est planté essentiellement dans le Sud-Ouest et le Centre-Loire, dont il est originaire, ce cépage fragile est très sensible au sol et au climat. Les nuances aromatiques développées par les vins dont il est issu sont multiples et fortement influencées par les terroirs. Ce cépage est principalement utilisé dans les vignobles de la Touraine et du Centre (notamment à Sancerre), dont il constitue le trait d'union.

    Le Melon de Bourgogne est aussi appelé Muscadet, Appellation dont il est le cépage unique. Originaire de Bourgogne, il a été introduit dans la Loire par les moines au XVIIème siècle. Les roches cristallines du sud-est de Nantes lui communiquent plus de finesse que les zones des roches sédimentaires. C'est l'un des cépages d'appellation les plus précoces de France.

    Cépages rouges:

    Le Cabernet Franc est généralement vinifié seul, et est omniprésent dans la région, où son implantation date du XIème siècle. Il est utilisé principalement pour l'élaboration des appellations Chinon, Bourgueil, Saumur, Saumur Champigny, Anjou et Anjou-Villages.
    Le Pinot Noir

    Ce cépage rouge bourguignon est prépondérant dans le Centre-Loire (à Sancerre notamment). Précoce, il s'adapte à peu près à tous les climats et s'exprime pleinement sur les sols calcaires.

    Consultez notre sélection de Grands Crus et Vins de Loire.

     

  • BOURGOGNE

    Drapeau Bourgogne vins

    Grands Crus et Grands Vins de Bourgogne

    Plusieurs régions et une multitude de terroirs définissent la Bourgogne. Les Grands Crus et Grands Vins de Bourgogne qui y sont produit portent une appellation bien spécifique. Dans chaque vallée, les terroirs et micro-climats associés ont donné naissance à d’innombrables lieux-dits, chacun définissant un caractère différent au vin qui en est issu. Ce sont les "climats". En rouge ou en blanc, les meilleurs sont classés en Grand Cru. Viennent ensuite les Premiers Crus, puis les Villages, enfin les appellations régionales type « hautes côtes de… » ou tout simplement Bourgogne. En Bourgogne, 1247 climats sont répertoriés, c’est-à-dire 1247 parcelles de vignes aux caractéristiques bien différentes et reconnaissables ! Depuis 2015, ces climats sont classés au patrimoine mondial de l’UnescoDu nord au sud, les vallées se succèdent au fil des appellations. En voici une présentation schématique :

    Chablis

    L’appellation Chablis est répartie sur environ 20 communes. Le paysage est très classique : des vallons aux sommets couverts d’arbres, et aux coteaux plantés de vignes, dont les racines plongent dans le sol argilo-calcaire, ce qui confère aux baies des arômes minéraux très caractéristiques. Les Chablis Grand Cru, Chablis Premier Cru, Chablis et Petit Chablis sont tous élaborés à partir du cépage chardonnay, donc uniquement des vins blancs.

    La Côte de Nuits

    Plus au sud, sur environ 20 km, la Côte de Nuits est le fief des Grands Crus de Bourgogne en vin rouge, élaborés à partir du cépage unique pinot noir. Quelques blancs existent cependant, toujours à base de chardonnay, ou d’Aligoté, l’autre cépage bourguignon, utilisé pour des vins moins élaborés.

    Voici les Grands Crus de la Côte de Nuits: Chambertin, Chambertin-Clos de Bèze, Chapelle-Chambertin, Griotte-Chambertin, Latricières-Chambertin, Mazis-Chambertin, Mazoyères-Chambertin, Ruchottes-Chambertin, Clos de la Roche, Clos de Tart, Clos Saint-Denis, Clos des Lambrays, Clos de Vougeot, Échezeaux, Grand Richebourg, Romanée-Conti, Romanée-Saint-Vincent, La Tâche, Musigny, Bonnes Marres, Charmes Chambertin.

    Un cran en dessous, les premiers crus ou simplement les Villages portent le nom de : Chambolle-Musigny, Fixin, Gevrey-Chambertin, Marsannay, Morey-Saint-Denis, Nuits-Saint-Georges, Vosne-Romanée, Vougeot.

    La Côte de Beaune

    Encore plus au sud, à nouveau sur une vingtaine de kilomètres, la Côte de Beaune, et ses grands noms qui font rêver comme Montrachet. Rouges (toujours à base de pinot noir) et blancs (chardonnay) se répartissent équitablement le nord et le sud de la Côte. Vers la ville de Beaune, c’est le pinot noir qui prédomine à Volnay, Pommard ou Ladoix, mais il ne faut pas oublier les grands Corton et Corton-Charlemagne où le chardonnay donne naissance à des monuments ! Plus au sud, à Meursault, le Chardonnay prend le pouvoir : du grandissime Bâtard-Montrachet aux discrets Santenay.

    Voici les Grands Crus de Bourgogne de la Côte de Beaune: Corton, Corton-Charlemagne, Montrachet, Bâtard-Montrachet, Chevalier-Montrachet, Criots-Bâtard-Montrachet, Bienvenue-Bâtard-Montrachet, Pernand-Vergelesses.

    Les Villages viennent ensuite, parfois aussi en Premiers Crus comme en Côte de Nuits : Aloxe-Corton, Auxey-Duresses, Beaune, Blagny, Chassagne-Montrachet, Chorey-les-Beaune, Ladoix, Maranges, Meursault, Monthélie, Pommard, Puligny-Monrachet, Saint-Aubin, Saint-Romain, Savigny-lès-Beaune, Volnay.

    La Côte chalonnaise

    Cette bande nord-sud de 25 kilomètres présente les mêmes sols que la Côte de Beaune, et la plupart des vignes sont plantées sur les coteaux sud-est, en pinot noir et en chardonnay. Pas de Grand Cru ici, mais des Villages et des Premiers Crus : Bouzeron, Givry, Mercurey, Montagny, Rully

    Le Mâconnais

    Quelques falaises viennent apporter un côté méridional au paysage vallonné du sud de la Bourgogne, planté à 80% de chardonnay, où le gamay est plus présent que le pinot noir qui se fait plus rare. Aujourd’hui seules quelques appellations village existent, mais des démarches sont entamées pour faire naitre des Premiers Crus (à Pouilly et Saint-Véran notamment).

    Les Appellations Villages du mâconnais : Pouilly-Fuissé, Pouilly-Loché, Pouilly-Vinzelles, Saint-Véran, Viré-Clessé

    Les Appellations Régionales du Mâconnais: Mâcon, Mâcon-Villages, et Mâcon suivi du nom du Village

    A propos du Mâconnais: Le Point "Spécial Vins" (Jacques Dupont, sept 2014): Pour les amateurs de blancs de Bourgogne qui ne disposent pas d'une fortune type marchand de gaz en Russie, le Mâconnais semble la région à prospecter d'urgence. Les prix restent raisonnables, les vins ont progressé de façon remarquable. Pouilly-Fuissé, Pouilly-Vinzelles, Viré-Clessé, (...) ou tout simplement la vaste famille des mâcons, valent tous le déplacement. D'autant que cela risque de changer quelque peu à l'horizon 2017. Nous parlons des prix.

    Consultez notre sélection de Grands Crus et Grands Vins de Bourgogne. 

  • SUD-OUEST

    La région Sud-Ouest est très élargie chez Vignerons d'Exception, elle s'étend jusqu'en Ariège ! En recherche permanente de vignerons d'exception, ce n'est pas toujours dans les "Grandes Appellations" que nous les trouvons !

  • CHAMPAGNE

    Grands Crus et vins de Champagne



    carte des vignes de Champagne

     

    Délimitée par une loi en 1927, l'aire de production de l'Appellation d'origine contrôlée (AOC) Champagne couvre quelque 34000 hectares.

    Située en France à environ 150 kilomètres à l'est de Paris, elle comprend 320 crus (communes) différents dans cinq départements :

    -la Marne (66%)

    -l'Aube (23%)

    -l'Aisne (10%)

    -Haute-Marne et la Seine-et-Marne (1%)

    Le vignoble est réparti dans 4 grandes régions :

    • la Montagne de Reims
    • la Vallée de la Marne
    • la Côte des Blancs
    • la Côte des Bar

     
    Il compte près de 278 000 parcelles dont la superficie moyenne est de 18 ares. 17 villages bénéficient historiquement de la dénomination Grand Cru et 42 villages de la dénomination Premier Cru.

    Il existe trois dénominations de crus en Champagne : Les Grands Crus, Les Premiers Crus et les autres.

    - Les Grands Crus de Champagne :

    Sur les 312 communes viticoles de l'AOP Champagne, 17 communes sont classées en AOC Champagne Grand Cru à 100% (4.000 ha su 30.000 ha, soit 13 % du vignoble), à savoir : Ambonnay, Avize, Ay, Beaumont-sur-Vesle, Bouzy, Chouilly, Cramant, Louvois, Mailly-Champagne, Le Mesnil-sur-Oger, Oger, Oiry, Puisieulx, Sillery, Tours-sur-Marne, Verzenay, Verzy.

    Pour bénéficier de cette appellation, les terres de la propriété doivent obligatoirement faire partie d'un ou plusieurs villages classés Grands Crus. Cette obligation rend la dénomination très peu utilisée, car de nombreux viticulteurs ont une partie seulement de leurs terres dans un village classé Grand Cru.

    - Les Premiers Crus de Champagne :

    44 communes sur 312 sont classées en AOP Champagne Premier Cru (5.000 ha, soit 17 % du vignoble).

    Les communes concernées sont : Avenay, Bergères-les-Vertus, Bezannes, Billy le Grand, Bisseuil, Chamery, Champillon, Chigny les Roses, Chouilly, Coligny, Cormontreuil, Coulommes la Montagne, Cuis, Cumières, Dizy, Ecueil, Etrechy, Grauves, Hautvillers, Jouy les Reims, Les Mesneux, Ludes, Mareuil sur Aÿ, Montbré, Mutigny, Pargny les Reims, Pierry, Rilly la Montagne, Sacy, Sermiers, Taissy, Tauxières, Tours-sur-Marne, Trépail, Trois Puits, Vaudemanges, Vertus, Villedommange, Villeneuve Renneville, Villers Allerand, Villers aux Noeuds, Villers Marmery, Voipreux et Vrigny.

    - Les champagnes sans cru (génériques) :

    C'est la dénomination la plus utilisée. Ce solde, représenté par 255 communes (env. 21.000 ha, soit 70 % du vignoble), de simple appellation Champagne.

    Cette appellation Champagne  désigne légalement le vin de la région rendu mousseux par la méthode champenoise.

    Généralement, les Grands Crus et Vins de Champagne ne sont pas millésimés car chaque famille ou maison de Champagne définit ses propres assemblages en associant plusieurs millésimes pour avoir sa propre signature aromatique et gustative, la même année après année.

    Si un millésime est exceptionnel, les vignerons peuvent décider de ne pas assembler certaines parcelles avec d'autres années: Ils créent des champagnes millésimés. champagnes millésimés sont toujours bruts (secs), et seuls 80% d'une bonne année peuvent être millésimés.

    S'il n'est pas brut, un champagne peut être demi-sec, avec plus de sucres résiduels.

    La nature du terroir a guidé la sélection des cépages les mieux adaptés. Le pinot noir (raisin noir), le pinot meunier (raisin noir) et le chardonnay (raisin blanc) sont aujourd'hui très largement majoritaires. L'arbane, le petit meslier, le pinot blanc et le pinot gris (tous des raisins blancs), également autorisés, représentent moins de 0,3 % du vignoble.

    -Le chardonnay occupe 30% du vignoble.
    C'est le cépage de prédilection de la Côte des blancs. Les vins de chardonnay se caractérisent par des arômes délicats, des notes florales, d'agrumes, parfois minérales. A évolution lente, c'est le cépage idéal pour le vieillissement des vins. Un Champagne issu à 100% de chardonnay est souvent qualifié de blanc de blancs.

    -Le pinot noir représente 38% du vignoble planté.
    Parfait sur les sols calcaires et frais, c'est le cépage dominant de la Montagne de Reims et de la Côte des Bar. Les vins qui en sont issus se distinguent par des arômes de fruits rouges et une structure marquée. C'est le cépage qui apporte à l'assemblage du corps et de la puissance.

    -Le pinot meunier représente 32% des surfaces.
    Ce cépage vigoureux convient plus particulièrement aux terroirs plus argileux, comme ceux de la Vallée de la Marne, et s'accommode mieux de conditions climatiques plus difficiles pour la vigne. Il donne des vins souples et fruités qui évoluent un peu plus rapidement dans le temps et apportent à l'assemblage de la rondeur.

    Consultez notre sélection de Grands Crus et Vins de Champagne.

  • BEAUJOLAIS

    Les Grands Crus et vins du Beaujolais


    carte des appellations du BeaujolaisLes Grands Crus et Vins du Beaujolais sont mono-cépages. Majoritairement rouges, ils sont issus du gamay noir à jus blanc, cépage quasiment exclusif en Beaujolais: sur 36 000 ha de gamay plantés dans le monde, plus de 20 000 ha le sont en Beaujolais.
    Le chardonnay, en développement, qui couvre un peu plus de 200 ha, donne des vins blancs aux arômes de fruits frais et de fleurs blanches.

    Le Beaujolais est reconnaissable par ses vignes de coteaux, plantées très serrées et taillées court dans les crus et les Beaujolais-Villages. La taille longue (Guyot) est elle utilisée pour les vins du Beaujolais génériques.

    Les vins du Beaujolais sont tous classés en Appellation d'Originie Protégée (AOP).

     

    La vinification traditionnelle des grands vins rouges  du Beaujolais est généralement effectuée en grappes entières, sur les bases de la macération semi-carbonique. Le temps de la fermentation change en fonction du type d'appellation et du type de vin que le vigneron souhaite obtenir.

     

    - Les Crus du Beaujolais :

     Avec un potentiel de garde de 7 à 10 ans, les Crus du Beaujolais sont les ornements de la région.

     

    On les énumère sur les doigts de la main tout simplement par ordre alphabétique ou par localisation géographique, en remontant le cours de la Saône.

    Du sud au nord, dans les terrains principalement granitiques, ils se suivent, ne se ressemblent pas toujours et laissent la place les uns aux autres, dans un enchaînement quasi-parfait: au Brouilly succède le Côte de Brouilly, puis viennent Régnié, Morgon, Chiroubles, Fleurie, Moulin-à-Vent, Chénas, Juliénas et Saint-Amour qui marque la limite nord du Beaujolais, aux frontières du Mâconnais.

    Tous produits au nord de Belleville-sur-Saône avec des expositions, des terroirs et des microclimats différents, chacun a sa personnalité. Du nord au sud :

    Saint Amour (320 ha) :

    Le plus septentrional de tous, son terroir est argilo-silicieux et très caillouteux. Il a une robe légèrement violacée, des arômes de kirsch ou de réséda, un corps tendre et harmonieux.

    Juliénas (580 ha) :

    Voisin du Saint Amour, sa robe est rubis violacé, aux arômes fruités ou floraux (fraise, senteurs des bois), au corps nerveux, qui s'arrondit avec le temps.

    Chénas (270 ha) :

    C'est le plus rare des crus du Beaujolais. Sa robe est rubis teintée de grenat, ses arômes floraux à boisés, d'où son nom, son corps charnu et enveloppé.

    Moulin-à-vent (660 ha) :

    Sa robe rubis, aux reflets violets, est profonde. Ses arômes de fruits rouges donnent avec l'âge un bouquet à la rose fanée et aux épices. Son corps est charpenté : c'est un vin à attendre.

    Fleurie (870 ha) :

    Ce cru grandit sur les collines de la chapelle de la madone. La robe est carminée, ses arômes floraux (iris, rose, violette) : c'est l'élégance.

    Chiroubles (360 ha) :

    C'est le cru du Beaujolais le pus "haut" en altitude, ce qui lui apporte toutes ses qualités "aériennes," composées "d'arômes de fleurs (violette, muguet, pivoine), de velouté délicat.

    Morgon (1 100 ha) :

    Appellation reine des Beaujolais : Sa robe est intense, carminée. Ses arômes sont ceux de fruits mûrs à noyaux (cerise, pêche) ; c'est un vin au corps viril, qui se bonifie en cave.

    Régnié (400 ha) :

    D'une belle couleur rubis, aux arômes de petits fruits rouges (mûres, groseilles), c'est un vin dominé par la finesse.

    Côte de Brouilly (310 ha) :

    Situé sur la colline du même nom, au cœur du vignoble, c'est un vin racé, habillé d'un beau pourpre, aux arômes de raisins frais, au corps équilibré.

    Brouilly (1 300 ha) :

    C'est le plus méridional des vins du beaujolais. C'est un vin à la robe rubis profond, aux arômes de fruits rouges, de prune, au corps vineux.

    -Les Beaujolais-Villages :

    Les Beaujolais-Villages naissent dans 38 villages, couvrant 30km, des limites du mâconnais au nord, jusqu'au sud de Villefranche. Vins à partager entre amis pour profiter pleinement de leur gourmandise, les Beaujolais-Villages, lorsqu'ils sont rouges, arborent une robe couleur cerise et des arômes de petits fruits, tels le cassis et la fraise. Ils sont harmonieux et suaves en bouche.

    -Les Beaujolais :

    L'appellation Beaujolais comprend 72 villages de la partie sud et est du Beaujolais, implantée sur des sols argilo-calcaires et argilo-granitiques. Synonymes de gourmandise et de fraîcheur, les Beaujolais nous livrent des vins authentiques, sincères, à partager quand ils sont jeunes. Des vins que l'on peut boire toute l'année pour profiter pleinement de leur puissance aromatique et de leur bouquet soutenu, à tendance florale et fruitée.

    Consultez notre sélection de Grands Crus et Vins du Beaujolais:

  • CORSE

    carte-vin-corse


    La Corse a vécu un véritable renouveau viti-vinicole ces dernières années, avec l'installation de vignerons passionnés et talentueux, dotés de moyens techniques et financiers permettant de produire de grands vins.

    Caractéristiques des Grands Crus et Vins de Corse:


    Les vins blancs Corse, issus du cépage vermentinu (ou rolle en Provence), sont fins et élégants, et les meilleurs dévoilent de véritables trésors d'arômes et de se gardent plusieurs années.
    Les vins rouges Corse sont généralement issus de 2 cépages locaux parfaitement complémentaires dans un assemblage: le nielluccio (très proche du sangiovese, ce cépage qui donne naissance aux plus grands rouges de Toscane) et le sciaccarello (plus léger - tant en couleur qu'en arômes - et épicé). Tous deux doivent être plantés sur de grands terroirs et vinifiés avec sérieux pour devenir de grands vins.

    Le premier vigneron que nous avons sélectionné est Yves Canarelli, un vigneron moderne ferru d'ampélographie, qui produit dans le sud de l'île, à Figari, des grands crus blancs et rouges exceptionnels à base de cépages locaux vinifiés seuls comme le bianco gentile, ou d'assemblages de cépages locaux et plus classiques comme son Clos Canarelli rouge ou blanc. Il vinifie aussi un magnifique vin naturellement doux (non muté) à base de muscat.

    Il fallait aussi des vins du nord de l'île, issus de la plus illustre appellation Corse : Patrimonio. C'est tout naturellement que les vins signés Jean-Baptiste et Antoine-Marie ARENA ont été sélectionnés, les meilleurs pour nous.


    Consultez notre sélection de Grands Crus et Vins de Corse :

  • PANACHAGE

    Nous avons conçu ces cartons panachés avec uniquement des cuvées incontournables. C'est pour nous la meilleure façon de présenter ce qui se fait de mieux dans une région, une appellation ou chez un vigneron !

par page
Résultats 1 - 12 sur 700.
Résultats 1 - 12 sur 700.

Demandez le catalogue

Lire la dernière lettre d'informations

La lettre d'information

Livraison (20€) offerte à partir de 400€ d'achats
En savoir plus

Recherche

Vigneron(ne)
Région
Millésime
Appellation
Mode de culture