Quels sont les bons champagnes ?

Le Champagne

Le Champagne est le plus grand vin blanc effervescent au monde. Nous devons sa mise au point à Dom Pérignon au 17ème siècle. L’appellation d’origine contrôlée « Champagne » est très stricte. Elle ne peut être accordée qu’aux vins récoltés et entièrement manipulés dans les limites de la Champagne Viticole. La fabrication du champagne...

Le Champagne

Le Champagne est le plus grand vin blanc effervescent au monde. Nous devons sa mise au point à Dom Pérignon au 17ème siècle. L’appellation d’origine contrôlée « Champagne » est très stricte. Elle ne peut être accordée qu’aux vins récoltés et entièrement manipulés dans les limites de la Champagne Viticole. La fabrication du champagne suit le procédé traditionnel de vinification des vins en Champagne. Parmi toutes les marque de champagne, il est souvent difficile de sélectionner le meilleur champagne.

Quels sont les bons champagnes ?

Trois maisons de Champagne font partie de notre sélection : La maison Larmandier Bernier que l'on retrouve, entre autres, chez Michel Bras à laguiole ou chez Regis Marcon à Saint Bonet le Froid. Billecart Salmon, une des plus illustres maisons de Champagne, familiale et indépendante depuis 6 générations, installée en 1818 à Mareuil sur Aÿ. Les champagnes Bonnaire, situés à Cramant, village classé grand cru à 100%, qui produit des champagnes confidentiels d'une grande finesse et d'une qualité reconnue, notamment chez les plus grands sommeliers.

Le terroir

L’AOP Champagne est l’une des AOP les plus connues du monde. Au niveau du climat, les hivers sont doux et humides. En automne et en été il y a suffisamment de soleil pour la maturation du raisin. Le sol de Champagne est principalement à base de craie, argile, et calcaire.

Les zones de production

La montagne de Reims (département de la Marne) : les sols sont majoritairement à base de craie. Le cépage principal est le pinot noir.

La vallée de la Marne (Marne, Aisne et Seine-et-Marne) : Les sols sont à dominante argilo-calcaire. Le cépage principal est le pinot meunier.

La côte des blancs (Marne) : La craie compose le sol de cette côte. Le cépage principal est le chardonnay.

Le vignoble de l'Aube, sur la côte des Bars (Bar-sur-Aube et Bar-sur-Seine dans l'Aube) : les sous-sols sont à tendance marneuse et sont à dominante de pinot noir.

Les types de Champagne 

  • Le champagne non millésimé

Il reflète le style de la maison. Excellent en apéritif, il peut être gardé 5 ans maximum. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est le champagne non millésimé qui représente le mieux le savoir-faire champenois. C’est celui dont le producteur est le plus fier, car il est le témoin du style de la maison.

  • Le champagne millésimé

Un champagne millésimé correspond à un grand champagne résultant d’une année exceptionnelle et provenant uniquement de la récolte de l’année. C’est ainsi la marque d’une cuvée de grande qualité et c’est le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne qui détermine quelles récoltes méritent d’être millésimées.

  • Le champagne blanc de blancs

Blanc de blancs signifie que le champagne a été élaboré exclusivement à partir du cépage blanc, le chardonnay, le seul autorisé en champagne. Les blancs de blancs sont principalement élaborés dans la côte des Blancs, au sud d’Epernay, sur une vingtaine de kilomètres, notamment dans les communes de Cramant, Le Mesnil-sur-Oger, Avize et Oger, réputées pour la qualité de leur terroir calcaire.

  • Le champagne blanc de noirs

Blanc de noirs signifie que le champagne, blanc d'apparence, a en réalité été élaboré à partir de cépages rouges tels que le pinot noir et le pinot meunier, soit ensemble, soit individuellement. Ce sont des champagnes puissants, vineux, qui se caractérisent par des notes de fruits rouges et de fruits noirs.

  • Le champagne rosé

Il existe deux grandes méthodes d'élaboration du champagne rosé:

* Le champagne Rosé d'assemblage : c'est la méthode la plus répandue car elle permet d'avoir, d'un millésime à l'autre, la même densité et la même couleur. Dans cette méthode, on assemble un vin blanc clair (donc avant prise de mousse) avec 5 à 20% de vin rouge champenois, qui est vinifié pour être non tannique.

* Le champagne Rosé de macération ou Rosé de saignée : on laisse macérer quelques heures la peau des raisins avec les mouts. Les pigments naturels qui se trouvent dans la peau des grains de raisins noirs vont alors colorer les jus. En même temps, les peaux enrichissent les jus de leurs composants aromatiques. Après macération, la cuve est "saignée" : le contenu est vidé afin de séparer le moût des peaux. En général, les champagnes rosés de saignée ont une robe d'un rosé plus intense mais la couleur peut varier selon les millésimes (mais sans pour autant induire de différence de qualité). Les spécificités de ces champagnes sont une expression plus riche et un caractère vineux. Cela les rend particulièrement aptes pour passer à table.

Les mentions selon le dosage 

* brut nature, pas dosé, dosage zéro : absence de dosage et teneur en sucre inférieure à 3 g/
* extra-brut : teneur en sucre entre 0 et 6 g/l
* brut : teneur en sucre inférieure à 12 g/l
* extra-sec : teneur en sucre comprise entre 12 et 17 g/l
* sec : teneur en sucre comprise entre 17 et 32 g/l
* demi-sec : teneur en sucre comprise entre 32 et 50 g/l
* doux : teneur en sucre supérieure à 50 g/l

Réduire
Lire la suite
Il n'y a aucun vin dans cette catégorie.

Quels sont les bons champagnes ?