Recherche

Vigneron(ne)

Tout afficher Masquer

Appellation

Tout afficher Masquer

Recherche dans le blog

BBB Bien Boire en Beaujolais 2017

Publié le 06/04/2017

Bien Boire en Beaujolais !


C'est un des salons professionnels que nous préférons, car on y rencontre non seulement de très bons vignerons, mais aussi (et surtout) parce que quel que soit leur succès - et parfois il est impressionnant, surtout à l'étranger - ils sont toujours aussi humbles et font corps pour soutenir la nouvelle image de leur région, de leurs crus en particulier, et vous présenter par exemple de jeunes vignerons à peine installés qui travaillent déjà très bien.

C'est vraiment agréable : on sent que ces vignerons-là ne se prennent pas (encore ?) au sérieux... sauf quand ils vendangent et vinifient bien sûr.

Il est d'ailleurs inutile d'arriver à l'ouverture du salon le matin pour éviter le monde, car peu de vignerons arrivent à l'heure officielle. En effet, ils se sont parfois couchés très tard après une soirée "off" organisée par quelque ami vigneron pour ses clients (au sens très large, on y croise beaucoup d'autres vignerons du cru ou d'ailleurs, venus avec quelques magnums de vieux millésimes !).

Desvignes-BBB

Ce salon qui ne durait qu'une journée il y a quelques années... en dure 3 en 2017 tant les professionnels du monde entier s'y pressent ! On y croise par exemple de grands importateurs londoniens qui ont su depuis longtemps encaver les grandes cuvées de Morgon achetées une bouchée de pain sachant qu'elles seraient fantastiques après une décennie ou deux. Mais aussi et surtout de nombreux autres importateurs venus des USA pour rencontrer la star "parkerisée" Jean-Claude Lapalu par exemple... s'il s'est réveillé ;-)

Il est bien révolu le temps du "3ème fleuve de Lyon", la fameuse devinette soumise il y a quelques années aux non-lyonnais à leur arrivée dans la région :
- "quels sont les trois fleuves qui traversent Lyon ?
- Le Rhône, la Saône... et le Beaujolais...
ah ah ah (rire gras ;-) "




Après avoir dégusté de nombreuses cuvées, la plupart bio, dans les millésimes 2014, 2015 et 2016, nous sommes heureux de voir que la nouvelle histoire du Beaujolais ne fait que commencer. Maintenant que le succès est au rendez-vous, les vignerons talentueux manquent de vin à vendre et se donnent les moyens de leurs ambitions : vendanges manuelles, levures indigènes, nouvelles cuves, foudres, amphores, tables de tri, pour faire toujours mieux malgré des conditions climatiques parfois compliquées (les volumes en 2015 et 2016 sont très disparates, mais assez faibles en général).

BREF, je conseille fortement à tous les amateurs de vins, quelle que soit leur région favorite, de mettre le nez dans un Brouilly, Côte de Brouilly, Fleurie ou Morgon 2014 ou 2015 issu d'un bon domaine, "pour voir", et d'y retourner quelques années plus tard. Vous m'en direz des nouvelles !

Nos quatre vignerons très complémentaires sont toujours au-dessus de la mêlée :

Desvignes
Les puissants Morgon 2015 de Louis-Claude Desvignes sont encore un peu jeunes, mais quelles promesses ! Si vous craquez trop tôt, ouvrez-les le matin pour le soir.

Même la petite cuvée La Voûte Saint-Vincent, incroyable pour ce prix, même si le grand Javernières fait figure de favoris (Tout comme Côte du Py, lui aussi à carafer longtemps avant toute dégustation en 2017).


Découvrir le domaine et tous nos vins en stock.





lapierre-morgon
Les Morgon de Mathieu Lapierre, très différents, très bios, ont leurs adeptes et il nous en reste quelques cartons.




Les Morgons et Fleurie de Jean FoillardFoillard Morgon, réputés pour leur finesse, sont incroyables de fraîcheur.
La Côte du Py 2015 est immense, et déjà parfaite en ce moment. Impossible de parler de ce vigneron sans évoquer LA cuvée 3,14 qui est une des plus recherchées du Beaujolais. En effet, après quelques années de vieillissement, elle concurrence aisément les grands pinots noirs bourguignon, pour un prix fou si on considère le beaujolais, et donné si on regarde plus au nord !
Découvrir le domaine et tous nos vins en stock.




Lapalu-tentation-beaujolais
Enfin les Côte de Brouilly et Brouilly de Jean-Claude Lapalu sont aussi intéressants jeunes (ah, ce tentation 2015 !) qu'après quelques années (Croix des Rameaux notamment...)


Découvrir le domaine et notre rare stock, peut-être le plus complet qui existe ?

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.