Domaine Camin Larredya Jurançon "La Part Davant" blanc sec 2017

Nouveau vin

Une cuvée impressionnante. Toute l'opulence d'un Jurançon, avec la vivacité et l'énergie minérale en plus. Un superbe vin blanc sec qui surprendra plus d'un connaisseur !

Plus de détails

en stock

97,20 € TTC

-10%

108,00 € TTC

16,20 € par bouteille

Carton de 6 bouteilles

Fiche technique

Région
SUD-OUEST
Vigneron(ne)
Jean-Marc Grussaute
Millésime
2017
Appellation
Jurançon
Couleur
blanc sec
Prix unitaire
15-20 €
Format
75cl
Mode de culture
biodynamie et agriculture biologique certifiées
Cuvée
La Part Davant
RVF
15.5/20
Cépage dominant
gros manseng

En savoir plus

PRESENTATION DU DOMAINE CAMIN LARREDYA

 
Commentaires sur ce

Jurançon La Part Davant 2017 signé Camin Larredya :

Guide RVF des meilleurs vins de France 2019 (août 2018) : 15,5/20. Le domaine s'affirme toujours davantage dans l'excellence. La Part Davant, première cuvée en sec, est marquée par les infusions et les herbes aromatiques en 2016, se montre plus fruité et salin en 2017.

Fiche technique rédigée par le domaine :

Sol :
Sols argilo-siliceux sur sous-sols de poudingues altérés. Le travail du sol se fait plus paysan, plus terrien : le respect de sa vie propre reste essentiel et se renforce avec de nouvelles observations, de nouvelles connaissances. les racines du cep y vont puiser profondément toutes les subtilités qui signent les terroirs.

La démarche trouve sa concrétisation par l?application de la méthode Hérody (approche globale de la « santé du sol ») et par la consultation du calendrier lunaire.

Concrètement et pèle mêle voilà ce qu'il se passe au gré des saisons : 
- travail du sol et/ou enherbement par céréales et/ou légumineuses entre les rangs.
- travail du sol et désherbage mécanique sous le rang.
- apports possibles de compost et/ou roches naturelles.

La vigne : la conduite de la vigne se fait, elle, plus jardinière avec la multiplication des passages manuels pour accompagner la pousse et limiter fortement la sensibilité aux maladies.
Les tisanes de plantes viennent en appui de la bouillie bordelaise et du soufre pour contenir à un niveau acceptable la pression des maladies parasitaires. La sincérité du fruit, de ces raisins, trouve son prolongement dans les pratiques douces et patientes qui feront le vin, l'attention est permanente.

Superficie : 4.5 ha

Age des vignes :
25 ans


Conduite du vignoble :
culture en bio


Encépagement :
 50 % gros manseng très mûr 35 % petit manseng 15 % petit courbu/camaralet.


Au chai : Le grain est pressé entier, doucement et longuement : le moût fermente naturellement, sous contrôle des paramètres essentiels : température du chai, vitalité de la fermentation.

L'élevage du vin, pour l'essentiel en barriques et foudres, est dans un premier temps plutôt dynamique (remise en suspension des lies), puis plutôt dormant dans la fraîcheur du chai quand dehors c'est l?été.

Vinification : Pressurage direct. Fermentation et élevage sur lie pendant 8 mois en barriques et foudres, levures indigènes. 

Dégustation : Ce vin de gastronomie se caractérise par son volume et sa structure. Son caractère affirmé se prolonge par une finale vive mais enrobée dans un long fruité. La gamme aromatique exprime toujours du fruit frais (pêche blanche, agrumes) complétée par une touche de minéralité. Année conseillée pour le déguster : la vinification et l?élevage partagés entre foudres et barriques de chêne, donnent à ce vin une aptitude certaine au vieillissement. Sa dégustation reste optimale dans une garde de 2 ans. Garde de 10 ans

Température de dégustation : 10 °C. 

Accords mets / vin :
poissons en sauce, viandes blanches, charcuteries

5 autres vins du même vigneron :