Domaine Sérol Côte Roannaise "Millerands" rouge 2018

Nouveau vin

16/20 RVF. La cuvée parcellaire issue de raisins d'altitude "millerandés" (vigne très âgée, mini grains très concentrés). Un domaine qui monte dans une appellation quasi inconnue... des gamays saint romain "haute couture" que les frères Troigros, triplement étoilés par Michelin, ont déniché avant nous ;-)

Plus de détails

En stock

84,00 € TTC

14,00 € par bouteille

Carton de 6 bouteilles

Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client

Fiche technique

Région
LOIRE
Vigneron(ne)
Stéphane SEROL
Millésime
2018
Appellation
Côte Roannaise
Couleur
rouge
Prix unitaire
11-15 €
Format
75cl
Mode de culture
bio ou biodynamie
Cuvée
Millerands
RVF
16/20
Guide Hachette
cité
Cépage dominant
gamay saint romain

En savoir plus

PRESENTATION DU DOMAINE SEROL

Commentaires sur ce

Domaine Sérol Côte Roannaise "Millerands" rouge 2018

En Magnum (Bettane + Desseauve, et blog "bon vivant" de Nicolas de Rouyn, 5 mai 2020) : Un don du ciel, en rouge

Pourquoi lui
Toute la gamme des rouges de Sérol est à ma table, tous les étés, depuis plusieurs années. Grâce soit rendue à l’excellent caviste d’Auray, les Crus des vignerons, qui m’a fait découvrir cette pépite adorable. Avide de partage (^^), j’ai convié Thierry Desseauve à une dégustation, il est reparti avec la bouteille à peine entamée en poussant des petits cris de joie. Et voilà.

On l’aime parce que
Le gamay est un bienfait pour l’humanité en quête de vins désaltérants, légers, équilibrés. On dit aussi « buvables », je n’aime pas tellement. Les vins de la côte-roannaise sont sans doute multiples, il y a deux stars Stéphane Sérol et Romain Paire au domaine des Pothiers. Aujourd’hui, c’est Sérol.

Avec qui, avec quoi 
Choisissez qui vous voulez, carton assuré. Je n’ai jamais vu personne tordre le nez en buvant l’un ou l’autre des vins de Sérol. Si c’est le cas chez vous, chassez l’importun, c’est un snob voire pire, un buveur d’étiquettes.

Il ressemble à quoi 
Aux vins dont on rêve ces temps-ci. On veut du facile, du goûteux, du léger, du sympa. Comme note de dégustation, on a vu plus sérieux ; comme impression générale, on est pile dedans. En plus, viticulture en bio-dynamie pour achever de convaincre vos convives soucieux.

La bonne heure du bonheur 
C’est déjà bon, aucun horizon dégagé pour dire que ce sera mieux plus tard. J’en conserve quelques bouteilles depuis deux, trois ans. Je ne suis pas sûr de mon coup. Nous verrons.

Le hashtag 
#alternativethinking

Le bug 
Peu de magnums, peu de revendeurs, c’est mal engagé. Essayez plutôt le domaine.

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve 
Gamay impressionnant de justesse et d’équilibre. Extraction en douceur sur le fruit, de la souplesse dans les tannins. Aucune lourdeur, beaucoup de plaisir. Coup de cœur absolu. 17/20 (grosse note)

La Revue du Vin de France (fév. 2020) : 16/20. Sélectionné dans "les 100 incontournables du vignoble ligérien". Avec le gamay-sain-romain et le terroir granitique, les rouges de la Côte roannaise révèlent une identité bien spécifique : une concentration forte, une structure ferme et une note fumée. Ces Millerands de Stéphane Sérol en sont l'archétype. Issu de vieilles vignes (jusqu'à 90 ans), plantées à 10.000 pieds/ha à 510 mètres d'altitude, le vin s'éveille sur un caractère sanguin, de purée de myrtilles. Une austérité à fondre en carafe.

Guide Hachette des vins 2020 : Ce vin grenat est placé sous le signe des fruits rouges mûrs, presque compotés. Épicé et très aromatique en bouche, il possède suffisamment de gras pour que les tanins s'y fondent.

Fiche technique rédigée par le domaine :

Cépage : 100% gamay saint romain

Gamay : Cépage de raisins noir à jus blanc, il tire son nom du hameau de Gamay sur la commune de Saint-Aubin, sur la côte de Beaune. Peu répandu dans le monde, ce cépage est planté sur 33 000 ha seulement dont 30 000 ha en France, principalement dans le Beaujolais et le Val de Loire.

Gamay Saint Romain : C'est une variante du gamay que l’on retrouve seulement en Côte Roannaise.

Vignoble

Sélection de deux parcelles de raisins millerandés (qualifiant les raisins aux grains très petits, en grand nombre et dépourvus de pépins, au jus particulièrement concentré) parfois âgés de 90 ans.
Haute densité de plantation (8 500 pieds/ha) sur granite. Les sols sont travaillés mécaniquement et la vigne est nourrie par restitution de sarments ainsi que par l'apport de matière organique et de chaux.
De nombreux travaux nécessitent la main de l’homme : taille, ébourgeonnage, relevage, effeuillage…

Vinification
Vendange manuelle et tri au chai sur table vibrante.
Vinification en cuve ciment avec maîtrise des températures.
Éraflage de 80% puis macération pré-fermentaire à froid de 5 jours.
12 jours de macération fermentaire lente grâce aux levures indigènes exclusivement.
Pressurage pneumatique.
Élevage de 11 mois en cuve ciment avec soutirage.
Après une légère filtration, mise en bouteille effectuée par nos soins.

Dégustation
Rouge grenat brillant intense.
Arômes complexes avec une dominance empyreumatique : vanille, épices (poivre, clou de girofle) ainsi que des notes fruitées typiques du gamay.
Vin corsé, ample et harmonieux aux tanins souples, ayant une belle fraîcheur finale.

Service
Température : 16°C
Conservation : 5-6 ans
Accompagnement : Porc aux épices, veau aux girolles

Téléchargement

en magnum 19

Article publié dans la belle revue En Magnum (Bettane + Desseauve)

Téléchargement (412.36k)